Équipe de création

Metteur en scène
Nicolas David
Créateur musique & Régisseur son
Axel Taillandier
Créateur & régisseur lumière / Scénographe
Brice Taillandier
Danse
Anne-Sophie Ott
Costumes
Joséphine Poussier David

Distribution
Lucrèce Borgia – Joséphine Poussier David
Gennaro – Mickaël Pelissier
Don Alfonse d’Este – Frédéric Top
Gubetta – Dmitry Smirnov
Jeppo / Rustighello – Jacques Faucon
Oloferno / Astolfo – Nicolas David
La Princesse Negroni – Anne-Sophie Ott
Maffio – Angèle Chauveau

Pour les pros

PROCHAINES REPRÉSENTATIONS

Samedi 20 avril 2024 – 20h30
Loué (72) – Salle Le Courmesnil

Teaser du spectacle

L'histoire

Sur Ferrare règne la vénéneuse Lucrèce Borgia, femme de pouvoir aux mains tâchées de sang, ayant la réputation d’assassiner sans vergogne quiconque se met en travers de sa route. Un seul être semble bénéficier de sa clémence, un jeune capitaine dénommé Gennaro. Mais qui est donc cet homme qui, par sa seule existence, semble éveiller un amour inconditionnel. Cet être l’aimera-t-elle un jour ?

Scénographie

La première partie du spectacle se passe à Venise nous l’évoquerons par un pont empaqueté recouvert de tissus dans les tons bleus foncé et noir. Ce dispositif scénique permettra du jeu en hauteur, des messes basses en dessous, une ambiance au loin. Au sol un tapis rouge sang où la pointe va vers le centre du pont, afin d’accentuer cette ligne de fuite.
Avec la deuxième partie, nous sommes à Ferrare : lieu du pouvoir. Le premier tissu enlevé dévoilera une ambiance de dorures, de luxure propres au pouvoir, où le nom de Borgia sera inscrit et où la lettre B sera déchirée. Le tapis remis perpendiculairement à la scène fera partie du décor d’un salon. À cours et à jardin des rideaux de perles noires pourront faire naître des personnages cachés à l’écoute des intrigues.

Résumé acte par acte

ACTE I
Gennaro, soldat de fortune, ne sait pas de qui il est né (mais ses actions et ses manières nobles ne font pas de doute) ; il rencontre à Venise, lors du carnaval, la célèbre Lucrèce Borgia qui paraît vouloir le séduire ; les compagnons de Gennaro la reconnaissent et l’insultent.

ACTE II
Avec ses compagnons, Gennaro va en ambassade à Ferrare où règnent Lucrèce et son époux le Duc Alfonse d’Este ; il injurie la duchesse en arrachant une lettre de son blason au fronton de son palais : BORGIA devient alors ORGIA… Alfonde d’Este imagine qu’il est l’amant de Lucrèce et l’empoisonne ; mais Lucrère le sauve avec un contrepoison et le supplie de fuir.

ACTE III
Gennaro, qui n’est pas parti, se retrouve en compagnie de ses camarades à une fête donnée par une jeune veuve, la Negroni. Survient Lucrèce qui leur annonce qu’ils sont tous empoisonnés. Elle découvre avec terreur Gennaro et tente de le sauver à nouveau. Mais, inexorable, il l’accuse et la poignarde. Dernier cri de la femme mourante : « Gennaro, je suis ta mère ».

Photos de la première représentation

Photos de la création

Les autres spectacles

La Houlala Compagnie
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE